« Le doublage, c’est un vrai métier d’imitateur »

Tout commence dans un studio de doublage, véritable boîte noire aux murs capitonnés, truffés de micros et de logiciels de montage. Face à nous, comédiens voix off, une barre à laquelle on peut s’accouder, ou pas, cela dépend des directeurs artistiques. Le but du jeu est d’user de ses talents de comédien pour reproduire les intentions de jeux des personnages devant un écran ou défile un texte et les scènes du film. Il s’agit de «parler» en synchronisation parfaite avec la version originale. C’est la bande rythmo.

Le marché du doublage et sous-titrage a accéléré sa croissance ces dernières années, grâce à la multiplication des séries et des plates-formes comme Netflix, AppleTV, Disney+, Prime Vidéo, OCS, Salto, HBO, MyCanal, Paramount+

Le VOICE OVER

C’est une technique de traduction audiovisuelle qui permet, contrairement au doublage, d’enregistrer les voix off des acteurs sur la piste audio d’origine, laquelle peut être écoutée en arrière-plan.

Cette méthode de traduction est le plus souvent utilisée dans le cadre de documentaires et d’actualités pour traduire les interventions des invités/participants étrangers s’exprimant dans leur langue maternelle.

Dans la vidéo ci-dessous, je suis le Voice over de Paul HOLES le célèbre enquêteur américain connu pour ses méthodes d’identification des tueurs en série grâce à l’ADN et la généalogie.